Qu’est-ce qu’un compresseur d’air ?

Le commerce regorge de différents modèles de compresseur d’air, notamment le compresseur à vis ou le compresseur à piston. Le choix dépend de l’utilisation et de l’outil avec lequel il doit être combiné. Pour un usage optimisé, cette machine nécessite un entretien régulier avec entre autres l’utilisation d’une bonne huile pour compresseur ou de lubrifiants qui préviennent l’usure précoce des pièces mécaniques. 

En fonction de la marque et du modèle, le compresseur peut être équipé de plusieurs éléments ayant des fonctions précises. Ces équipements ont pour mission d’emmagasiner l’air, de le comprimer et de le restituer sous une forte pression.

À quoi sert un compresseur d’air ?

Le compresseur d’air peut être utilisé pour une tâche relevant du domaine industriel, de la mécanique automobile, du bâtiment ou de la carrosserie automobile. En général, le compresseur est compatible avec un souffleur, un gonfleur, une clé à choc, un nettoyeur pneumatique, une perceuse, une meuleuse, une agrafeuse, etc.

Dans le travail du bois, le compresseur d’air est utilisé entre autres pour le ponçage des surfaces planes, le dépoussiérage des coins difficiles d’accès ou la fixation de clous. Dans un chantier de construction de bâtiment, il peut servir au ravalement d’une façade, au perçage de trous dans les murs, à la peinture, au dépolissage du verre ou au décapage de la peinture. En termes de mécanique automobile, le compresseur actionne le pistolet à peinture, le gonfleur au moment de changement des pneus ou le pistolet de soufflage.

Différence entre le compresseur lubrifié et le compresseur sec

Comme son nom l’indique, le compresseur d’air lubrifié fonctionne avec de l’huile. Il s’avère peu coûteux et compatible avec la majorité des outillages indispensables aux travaux de bricolage domestique. Contrairement au modèle sec, le compresseur à huile nécessite un entretien régulier comprenant entre autres l’appoint ou la vidange d’huile. Sachez qu’une utilisation en milieu froid, c’est-à-dire à une température de moins de 5°C, est déconseillée pour ce type d’appareil. En effet, l’huile se fige et entraîne une défaillance de la machine.

Le compresseur d’air sec se distingue par l’absence de résidu d’huile dans l’air comprimé qu’il délivre. Il est particulièrement adopté par les professionnels de l’industrie alimentaire ou médicale. Ce modèle de compresseur est également apprécié lors de la réalisation des travaux de peinture.

Différence entre le compresseur à vis et le compresseur à piston

Le compresseur à piston constitue le modèle le plus utilisé et le plus apprécié des bricoleurs. Cette machine est pourvue d’un ou de plusieurs cylindres intégrant un piston qui effectue un mouvement de va-et-vient. Les points forts de l’appareil résident dans la possibilité de réglage de la pression selon son utilisation et donc de l’’obtention d’une quantité variable d’air comprimé.

Le compresseur à vis est équipé de deux vis parallèles qui effectuent des mouvements synchronisés pour comprimer l’air. Cet appareil est préconisé pour une utilisation permanente et pour la production de gros volumes d’air comprimé.

La manipulation de ce genre d’outillage exige une grande vigilance, et peut nécessiter l’intervention d’un technicien expérimenté. Vous trouverez un professionnel de confiance parmi ceux répertoriés sur Mecagoo. Demandez un devis personnalisé, n’hésitez pas à faire des comparaisons de prix avant de vous lancer dans l’entretien ou la réparation de votre véhicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *