Les couverts en argent massif : les méthodes pour les reconnaître

couverts en argent massif

Un véritable chef-d’œuvre d’orfèvrerie, le couvert en argent massif s’impose comme la référence en matière d’élégance de l’art de table. Généralement réservé aux grandes occasions, il apporte effectivement une touche de raffinement aux repas de fêtes. Les couverts en argent massif ont l’avantage de conserver leur valeur dans le temps. Ils peuvent donc être transmis en héritage ou encore revendus. Dans cet article, on présente quelques méthodes permettant de les distinguer des autres métaux.

Observer les poinçons

Les poinçons constituent le premier élément à identifier pour reconnaître des couverts en argent massif. Il existe beaucoup de poinçons différents en fonction des époques et pays d’origine de l’objet qu’on veut identifier. Cela dit, pour le Poinçon de couvert en argent massif, le plus courant est le poinçon Minerve dans un rectangle à pans coupés, accompagné ou pas du poinçon de maître orfèvre dans un losange.

Quant au poinçon or, il s’apparente sous différents symboles selon la teneur en or de l’objet. Il peut être représenté par un trèfle, une tête d’aigle, une tête d’aigle entouré d’un rectangle biseauté ou par un hippocampe. On peut aussi trouver des poinçons sur le couvert en métal argenté, mais ceux-ci sont généralement carrés et comportent un chiffre.

Par ailleurs, pour tous les couverts en argent de fabrication française, le poinçon se trouve en principe sur la face au-dessus du manche pour les fourchettes et les cuillères. Quant aux couteaux, ils sont poinçonnés sur la lame ou sur le manche. Pour ce qui est de la timbale ou d’un plat, le poinçon se trouve en dessous ou en bordure sur les contours.

Prendre en compte l’aspect du métal

On se demande sûrement comment reconnaitre des couverts en argent massif grâce à l’aspect du métal. C’est très simple, il faut savoir que l’argent massif a une oxydation particulière. En effet, il noircit après quelques mois au contact de l’air, mais un bon nettoyage suffit à lui rendre tout son éclat.

Mais le métal argenté, quant à lui, ne noircit que très peu, mais avec l’usage et le temps, la fine couche d’argent qui le recouvre peut disparaître par endroits. Ce qui laisse voir l’alliage cuivre-bronze de couleur doré. Toutefois, si le couvert ne présente pas de défauts, il suffit de gratter une toute petite surface discrète pour voir si on voit un métal légèrement doré sous la couche d’argent.

Autres indices pour reconnaître un couvert en argent massif

Au-delà du poinçon et de l’aspect du métal, il existe d’autres indices pour reconnaître les couverts en argent massif. Tout d’abord, le couvert en argent massif est plus léger que celui qui est seulement recouvert d’argent. En plus, il est plus malléable qu’un métal argenté. Sinon on peut également utiliser la conductivité de l’argent. Il faut noter que l’argent massif est le métal qui possède la plus grande conductivité thermique.

Et l’utilisation de la conductivité importante de l’argent figure parmi les méthodes les plus efficaces pour distinguer les couverts en argent massif des autres. Cette méthode consiste à placer un cube de glace sur une cuillère ou une fourchette. Si elle est en argent, la glace fondra plus rapidement que sur un couvert classique. Cependant, si les doutes persistent, le mieux reste toujours de se fier à l’expertise d’un véritable professionnel du domaine.

Separator image Publié dans Divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *