Épargner pour sa retraite, les principaux avantages

Épargner pour sa retraite

De nombreuses personnes font le choix d’économiser pendant la vie active dans le but d’obtenir un complément de revenu à la retraite. Pour ce faire, les particuliers placent leur argent dans des Plans d’Épargne Retraite. Le fonctionnement de ce système est assez simple.

Lorsque l’épargnant atteint l’âge de la retraite, il peut décider de bénéficier d’un versement d’une rente viagère. Il lui est également possible de récupérer en une seule fois le capital qu’il a économisé. Dans ce guide, découvrez quels sont les principaux avantages d’un plan d’épargne retraite.

Des avantages fiscaux lors de la souscription

Grâce au Plan Épargne Retraite, les épargnants bénéficient d’une réduction fiscale non négligeable au moment de leurs adhésions. Il convient de préciser que les versements effectués par les particuliers sont déductibles du revenu imposable. Cela concerne aussi les paiements volontaires ou obligatoires. Concrètement, ce dispositif vient limiter le montant de l’impôt que les adhérents doivent s’acquitter.

Les épargnants profitent de cette réduction lorsque l’argent reste dans le PER. Au moment de leur sortie, les sommes versées sont fiscalisées. Il existe une exception à cette règle. Elle concerne l’unité de compte investie dans un support immobilier tel que les SCPI ou les OPCI.

Le choix est également offert aux souscripteurs de ne pas profiter des avantages fiscaux lors de leur entrée en PER. Ainsi, au moment où ils vont sortir du dispositif, l’argent qu’ils ont économisé ne sera pas fiscalisé. Pour en apprendre plus sur les avantages des plans épargnes retraites, rendez-vous sur le site https://mysavings.be/fr/.

Différentes possibilités de déblocages des fonds par anticipation

Il est important de rappeler que le Plan d’Épargne Retraite est un type de placement comme un autre. La seule différence est que sa liquidation doit se faire au moment où l’adhérent va partir à la retraite. La règle est que l’argent économisé ne doit pas être récupéré avant cette échéance. Toutefois, plusieurs cas de déblocage anticipé ont été prévus par la loi. Les cas de figure où cela est possible sont notamment :

  • L’invalidité de l’épargnant, de son conjoint ou de l’un de ses enfants à charge
  • Le décès de l’époux du souscripteur
  • Le surendettement
  • La fin des droits au chômage
  • L’arrêt d’une activité non salariée, etc.

Le capital ainsi récupéré n’est pas déductible d’impôts. Il n’y a que les intérêts qui seront soumis aux prélèvements sociaux.

Dans le cas où l’adhérent veut faire l’acquisition d’une résidence principale, il pourra alors prétendre à une récupération anticipée. Le fonds ainsi débloqué devra alors servir d’apport personnel. La sortie de l’argent du PER sera toutefois fiscalisée.

Bénéficier d’une gestion sur mesure

Dans le cadre d’un Plan d’Épargne Retraite individuel, les souscripteurs bénéficient d’une gestion pilotée de leur capital. Elle prend en considération le temps qui reste à courir avant l’arrivée de l’âge de départ à la retraite. Son avantage est qu’une allocation d’actifs plus ou moins dynamique est mise en place. Elle dépendra du profil de risque de l’épargnant.

Le souscripteur pourra également se libérer de toute contrainte de gestion. En même temps, il bénéficiera d’une diversification de son placement. Ce qui permettra d’optimiser le rendement de son investissement. Il n’empêche que l’adhérent peut aussi décider de gérer lui-même ses placements. Il aura ainsi à sa disposition un fonds en euros et une gamme d’unité de compte.

Separator image Publié dans Divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *