comment apprendre le solfège

Comment apprendre le solfège rapidement ?

En Occident l’étude du solfège et la pratique de la musique sont depuis longtemps intimement liées et le resteront sans doute toujours. En effet, les musiques orientales n’utilisent pas le solfège car elles s’expriment le plus souvent suivant un mode traditionnel et culturel privilégiant l’improvisation et la transmission orale.

Qu’est-ce que le solfège et pourquoi c’est essentiel pour apprendre la musique ?

La musique occidentale a atteint sa plus haute expression musicale à travers la musique écrite en appliquant les règles de composition dont le solfège est l’un des paramètres incontournables. Tous les chefs-d’œuvre de la musique classique qui font à présent partie du patrimoine mondial de l’humanité ont été construits en partant du solfège, lequel est indispensable à la lecture et l’interprétation d’une œuvre musicale.

Cependant le solfège est un sujet qui suscite, surtout de nos jours avec l’émergence de multiple styles musicaux, de nombreuses interrogations : « Le solfège est-il obligatoire ? » « Faut-il connaître le solfège pour faire de la musique ? » « Peut-on se passer du solfège ? » etc…

Pour mieux comprendre le rôle essentiel du solfège dans l’apprentissage de la musique il n’est pas inutile de rappeler à quoi il sert : le solfège est un ensemble de signes et de symboles qui forment un langage spécifique permettant de lire et d’écrire la musique au travers d’une partition musicale. Grâce à ce langage le solfège transcrit tous les sons et les rythmes imaginés par le compositeur. Le solfège fixe la musique, on peut ainsi la rejouer à chaque fois avec exactitude en se référant à la partition. Sans notion de solfège il est impossible de suivre une partition musicale et encore moins de la reproduire sur l’instrument. Sans solfège il est également compliqué de progresser en musique car on s’aperçoit que « jouer d’oreille » donne un résultat toujours approximatif et très limité, ce qui est à long terme peu satisfaisant pour un musicien.

Un professeur est indispensable

Le solfège est une matière qui ne doit rien au hasard. Comme nous l’avons écrit plus haut c’est un langage, il a donc ses spécificités, sa grammaire, sa ponctuation, ses exceptions etc… Mais, contrairement à une idée reçue, il n’est ni long ni difficile à apprendre à condition d’être bien enseigné. En effet, en solfège la pédagogie est primordiale, il est donc fortement déconseillé de l’apprendre seul sous peine de n’y rien comprendre et de prendre le solfège en grippe comme c’est souvent le cas. En outre, le solfège étant un sujet très spécialisé, les marges d’erreurs sont importantes, c’est pourquoi il est capital de l’étudier avec un bon professeur capable d’expliquer les choses clairement et simplement et ayant des références musicales solides.

Le web permet d’apprendre le solfège rapidement

Il n’y a pas si longtemps il était impossible d’imaginer apprendre le solfège rapidement et autrement que dans des manuels épais et souvent rébarbatifs. Personne, y compris les professeurs, n’avait d’ailleurs jamais songé à remettre en question l’enseignement de cette vénérable discipline ; il était communément admis que le solfège était un passage obligé forcément long et compliqué. Encore aujourd’hui les conservatoires exigent plusieurs années d’apprentissage théorique de la part des élèves, de quoi en faire fuir plus d’un ! Mais grâce au web, le solfège a l’occasion attendue depuis longtemps de se « dépoussiérer ».

En effet les outils du web, comme par exemple l’audio et la vidéo, sont d’exceptionnels supports pédagogiques qui permettent d’accélérer considérablement l’apprentissage en condensant l’information : à l’aide de ces outils il est tout à fait possible de rendre l’étude du solfège beaucoup plus rapide, beaucoup plus abordable, et, ce qui n’est pas négligeable, beaucoup plus agréable et moderne : adieu les vieilles méthodes aux notions abstraites et incompréhensibles ! En étudiant le solfège au travers du web, à condition d’être guidé par un bon musicien professionnel et d’être sur le site adéquat, en quelques minutes on en apprend autant – sinon plus – qu’en une heure de cours traditionnel ! Pas de doute, avec le web le solfège a un bel avenir devant lui… et c’est tant mieux pour la musique !

Laisser un commentaire