Des conseils pour construire sa base de données client

La base de données client est un élément indispensable dans la gestionde la relation client. Elle regroupe l’ensemble des données structurées de la clientèle d’une entreprise. Ce fichier s’utilise à tous les niveaux d’interaction avec les clients, de la prospection à la fidélisation. Voici les étapes à suivre avec conseil à l’appui qui vous permettront d’établir votre propre fichier client.

Pourquoi construire sa propre base de données ?

Il existe trois manières d’obtenir une base de données client. Les deux premières, l’achat et la location, nécessitent l’intervention d’une société tierce qui se chargera de recueillir les informations et de les structurer avant de les mettre sur le marché. Tandis que la dernière consiste à élaborer soi-même son propre fichier client. Chacun a ses avantages, cependant, la troisième option reste la plus à même de satisfaire les besoins sur mesure d’une entreprise, si elle possède les ressources nécessaires pour mener à bien cette tâche. En effet, en créant et en enrichissant sa propre base, une entreprise construit un fichier qui répondra parfaitement à ses attentes, tant en termes de qualité qu’en termes de quantité.

Comment collecter les informations ?

La collecte de données clients requiert l’usage de nombreux supports à travers lesquels les personnes ciblées pourront fournir des informations leurs concernant. Elle peut également se faire par étape, selon les spécificités de chaque cas. Pour une boutique en ligne, par exemple, l’inscription d’un client à la plateforme permet d’obtenir toute une palette d’informations lui concernant. Le formulaire de contact ou d’inscription devient donc le support. Ce type de collecte s’apparente à une méthode en particulier, celui de l’opt-in qui vise seulement à récolter certaines informations, dont l’adresse email. En envoyant un email de confirmation, le site s’assure de la véracité de l’identité du client et réalise ainsi ce que l’on appelle un double opt-in.

Quelles informations sont à récupérer ?

Lors de la collecte de données, il est possible d’obtenir toutes sortes d’informations, comme une date de naissance, une adresse postale, le genre… Cela ne suffit pas à alimenter une base de données client sur le long terme. On classe généralement les données sous trois catégories : les données personnelles, les données d’action et les données de réaction.

Les données personnelles concernent toutes les informations signalétiques du client. Elles sont toutes bonnes à prendre (adresse postale, numéro de téléphone, adresse email, profession, âge, etc.).Les données d’action répertorient l’ensemble des actions faites auprès du client (proposition d’abonnement, remise, etc.). Les donnes de réaction correspondent aux actions menées par le client sur une période définie (achat, nombre de produits visités, etc.).

 

Separator image Publié dans Emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *