Eau trouble d’une piscine : les bons gestes à adopter

eau trouble

Dans le temps, la piscine était réservée aux grandes propriétés. Avec les solutions innovatrices, même les petits espaces ont droit à leur bassin de nage. Piscine petite ou grande, la différence s’achève au niveau de la taille. Elles ont toutes besoin des mêmes entretiens et des accessoires ayant les mêmes fonctions.

À un moment donné, l’eau devient trouble et enlève toute envie d’y piquer une tête. Afin de pouvoir y remédier, identifier les causes est essentiel. Tout ce qu’il y a à savoir sur ce phénomène est relaté dans cet article.

Les facteurs entraînant une eau trouble

Plusieurs causent peuvent être à l’origine d’une eau trouble piscine. Afin de ne pas s’y prendre trop tard, il convient d’être attentif aux variations de l’eau dans la bassine. Lorsque l’eau se trouble, change de couleur ou perd de sa limpidité, il est évident qu’il y a un déséquilibre à corriger. L’état trouble ou laiteux de l’eau est souvent dû aux évènements suivants :

  • Le manque de chlore : l’eau devient blanchâtre en cas d’insuffisance du chlore ou de traitement désinfectant. Il doit rester dans la norme pour que votre piscine retrouve sa splendeur.
  • Une filtration insuffisante : durant les journées ensoleillées, tout le monde a envie de se rafraîchir en se baignant. Lorsque le nombre de baigneurs dans la piscine augmente, cela déstabilise le temps de filtration. D’autant plus que si le volume d’eau dans le bassin augmente, de même pour la température et la fréquence des baignades, le système de filtration ne va plus pouvoir suivre.
  • Un pH déséquilibré : Le pH de la piscine doit toujours être constant. En cas d’augmentation de la température ou en absence de contrôle du pH, ce dernier peut augmenter et favoriser une teinte blanchâtre de l’eau.
  • Des dépôts de calcaire: La couleur blanche peut également être provoquée par une forte concentration de calcaire.
  • Des résidus d’algues et impuretés

Afin de pouvoir trancher sur les causes de l’eau laiteuse de la piscine, il est conseillé d’analyser l’eau avec un testeur digital ou des bandelettes de contrôle. Une fois le mal identifié, il sera plus aisé de lutter contre.

Les astuces pour y remédier

Mettre en œuvre les solutions adaptées est plus facile une fois l’origine de l’eau trouble identifiée. Pour retrouver une eau limpide et claire, on peut procéder comme suit :

  • Réalisation d’un traitement-choc : Si la couleur persiste après avoir ajusté les traitements chlorés, cette étape est indispensable. Pour une efficacité optimale, laisser tourner votre système de filtration en boucle pendant 24h.
  • Contrôle et correction régulière du pH afin de le maintenir entre 7,2 et 7,4.
  • Installation d’un adoucisseur d’eau si l’eau est trop calcaire (mesure du TH supérieur à 20°F)
  • Utilisation d’un traitement algicide en cas de constatation de présence d’algues.

Si le problème se trouve au niveau de la filtration, veillez à ce que celle-ci soit constamment adaptée aux conditions de baignade (température, saison, nombre de baigneurs…). Pour qu’il puisse à nouveau remplir sa mission, le système de filtration doit subir un contre-lavage, un détartrage si besoin, et un renouvellement du sable tous les quatre à cinq ans.

Recouvrir la piscine d’un floculant après un traitement est à envisager. Une fois agglomérés et tombés au fond de l’eau, les résidus vont être éliminés par les buses de filtration ou le nettoyeur de la piscine.

Ces manipulations vont permettre de retrouver rapidement la beauté de l’eau du bassin.

Separator image Publié dans Maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *