dent artificielle

Comment sont fabriquées les dents artificielles pour dentiers ?

Ce n’est pas parce que vous avez des dents artificielles que tout le monde est obligé de le savoir. Bien au contraire. Et c’est tout le défi des prothésistes dentaires : fabriquer des dents artificielles qui ressemblent à s’y méprendre à des dents naturelles. Les résultats sont spectaculaires. Il n’y a qu’à regarder de plus près les modèles de dents Toutdentaire. Diffusion naturelle de la lumière, superposition de couches successives pour reproduire l’émail… Un vrai travail d’orfèvre qui vous permet, lorsque vous perdez ou cassez une dent, de ne pas remplacer l’ensemble de votre dentier mais uniquement l’élément abîmé.

Découvrons en détails les différentes étapes de leur fabrication.

L’examen préliminaire

Tout commence par une consultation chez votre prothésiste dentaire, dont vous pouvez découvrir le métier en suivant ce lien, pour faire le point sur vos besoins et vos attentes. Quelle que soit la raison qui a motivé votre décision de vivre avec des dents artificielles, cette démarche n’est pas anodine et implique une prise en charge et un suivi particuliers. Le médecin établit un diagnostic précis.

Les empreintes

Il existe autant de formes de mâchoires que d’hommes. La prise d’empreintes est donc une étape primordiale car elle permettra de fabriquer des dents artificielles parfaitement adaptées à la bouche du patient. Mieux l’empreinte est respectée, plus il sera facile pour le patient de vivre avec sa prothèse dentaire car elle s’adaptera naturellement à sa bouche.

Le premier moulage

Il s’agit de réaliser, à partir des empreintes, un moulage en plâtre de la mâchoire. L’objectif est de reproduire exactement la bouche du patient afin de permettre au professionnel de commencer son travail de fabrication des dents dans son laboratoire.

Les mesures

Le prothésiste prend plusieurs mesures sur le patient : distance entre les parties supérieure et inférieure de la bouche, position du centre du visage, couleur des dents afin de la reproduire à l’identique, longueur et dimensions des dents, sourire… La prise en compte de ces paramètres permettra de garantir l’harmonie du visage lorsque le patient portera sa prothèse dentaire.

Le montage

Une par une, les dents sont fabriquées sur mesure et placées, dans un premier temps, sur une prothèse en cire. Cette première prothèse est ensuite essayée sur le patient afin de contrôler les aspects fonctionnels et esthétiques. C’est le moment d’opérer des rectifications si besoin.

Le second moulage

La prothèse en cire est moulée dans le plâtre afin de créer le moule définitif. On coule dans ce dernier de l’acrylique afin de créer la prothèse. Celle-ci en ressort à l’état brut. Il ne reste plus qu’à soigner les finitions.

Les finitions des dents artificielles

Il ne reste plus qu’à polir les dents pour leur donner leur aspect lisse et brillant.

Le patient peut enfin mettre sa prothèse dentaire en bouche et gratifier ses proches de son sourire le plus éclatant. Le prothésiste effectuera des contrôles dans les semaines qui suivent pour s’assurer que l’adaptation se déroule parfaitement.

Pour assurer sa longévité, il est important de prendre soin de votre dentier comme vous prendriez soin de vos dents naturelles. On vous en dit davantage ici. Et on vous livre quelques conseils utiles :

  • Retirez-le la nuit afin de permettre à vos gencives de se reposer.
  • Manipulez-le avec précautions et ne le laissez pas à la portée des enfants et des animaux domestiques. S’il tombait, il pourrait être endommagé.
  • Brossez-le chaque jour avec une brosse souple pour éliminer tartre, bactéries, résidus alimentaires.
  • Faites-le tremper afin d’éviter l’apparition de tâches.
  • Consultez un spécialiste si vous remarquez l’apparition d’une gêne.

Laisser un commentaire