Santé sexuelle et reproductive : Les solutions à envisager pour retarder l’éjaculation

Actuellement, l’éjaculation précoce touche un homme sur cinq et toutes les fourchettes d’âges sont touchées par ce mal. Bien entendu, ce dysfonctionnement érectile impacte directement sur la vie de couple et la vie sociale du sujet. La question est comment doit-on faire pour retarder au mieux l’éjaculation ?

Un bon savoir-faire peut suffire

Ce type de dysfonctionnement au niveau de l’érection n’est en rien une maladie. Il ne sera donc pas nécessaire de suivre un traitement. Dans un cadre général, le savoir-faire de la partenaire peut suffire pour faire durer le plaisir. Une escort girl sera une excellente alternative dans ce cadre puisque le contexte sera propice aux plaisirs charnels. En effet, avec elle, la vulgarité sera bannie alors que le savoir-faire en matière de sexe sera réellement au rendez-vous. En outre, elle sera parfaitement préparée face à vos attentes en la matière. Ce sera comme un coup d’un soir où la femme vous évitera de balancer la sauce trop tôt.

Des idées de traitement

Si l’éjaculation précoce n’est pas une maladie à proprement dire, les médecins peuvent toutefois vous prescrire des médicaments pour lutter efficacement contre. Certains antidépresseurs de la classe des inhibiteurs aideront à faire durer la pénétration vaginale. Certains anesthésiques locaux auront le même effet. Pour traiter efficacement ce mal, il faudra s’armer de patience et de motivation. Ainsi, il est conseillé de consulter des spécialistes et de ne surtout pas se refermer. Il existe des exercices spécifiques à la rééducation sexuelle qui aideront à avoir de bons résultats de traitement. Sinon, la masturbation avant l’acte est également un bon moyen pour éviter d’éjaculer trop tôt. Parmi les solutions, il y l’application de crèmes anesthésiantes qui est une excellente alternative.

Des solutions pour l’appréhender

Il est aussi possible d’adopter des approches sexocorporelles efficaces. A cela, il y a la réduction de la vitesse du rythme des rapports, une meilleure respiration ainsi que l’adoption de la technique de la pression pénienne. Certaines positions peuvent aussi retarder l’éjaculation comme être sur le dos pendant l’acte. Bien gérer la tension est indispensable puisque ce trouble dysfonctionnel peut avoir des racines psychologiques. Il est donc important de se relaxer tout en laissant votre partenaire contrôler la situation. Faire durer les préliminaires est un bon choix.

Laisser un commentaire