Tout ce qu’il faut savoir sur la prothèse auditive

On pense souvent à tort que les sonotones et autres appareils d’aide à l’audition sont réservés aux personnes âgées. Mais l’ouïe de nombreux jeunes est également sujette à problèmes. Vous êtes peut-être dans ce cas ? Il y a donc plusieurs choses à savoir sur ces dispositifs.

A partir de quand y avoir recours ?

 

 Ces derniers temps, vous faites répéter votre entourage à tel point que vous sentez une pointe d’agacement chez certains de vos proches. Vous vous rendez compte que vous entendez moins bien ce que à quoi vous aviez l’habitude auparavant. Acquérir une prothèse auditive peut être une solution pour vous soulager. Vous pouvez vous en procurer sur des sites tels que la Maison de l’Appareil Auditif.

Vous pouvez vous rendre compte relativement simplement de l’état de votre ouïe : si vous entendez clairement les commentaires du présentateur du journal alors que les dialogues d’un film d’action se perdent dans les bruitages, c’est qu’il y a peut-être une diminution de vos capacités sensorielles.

Mais la première précaution à prendre est de consulter votre ORL (oto-rhino-laryngologiste). Lui seul sera en mesure de déterminer si vous avez réellement besoin d’une prothèse auditive. Il pourra également vous dire si votre chute d’audition ne cache pas un problème plus important.

Comment ça marche ?

 

 Le fonctionnement d’un dispositif de ce type est particulier. L’appareil en lui-même est un assemblage de quatre composants principaux : un micro, un amplificateur, un micro-processeur et un écouteur. Le premier capte les sons que le deuxième intensifie, le troisième traite l’information reçue pour que le dernier la transmette à l’utilisateur.

Objectivement, tous les sons se confondent dans un brouhaha inaudible qui nous apparaîtrait tel quel si nous ne traitions pas inconsciemment nos réceptions auditives. Pour ne pas offrir un rendu similaire à son porteur, la prothèse auditive doit réaliser ce travail par elle-même. C’est pourquoi sa fabrication est conçue de telle sorte que vous puissiez entendre comme tout le monde.

Vous pouvez retrouver un descriptif du contenu d’un appareil d’aide à l’audition. Comprendre comment cela fonctionne peut vous aider à prendre la décision de vous équiper. Vous pourriez en effet pensez que le port d’un appareil serait gênant, alors qu’ils sont étudiés de telle sorte que vous ne vous rendriez même pas compte que vous en portez.

Les différents types d’aide à l’audition et leur coût

 Il existe de nombreux types de dispositif. La prothèse auditive a par exemple tendance à devenir de plus en plus discrète, voire invisible. Cliquez ici pour une explication détaillée du phénomène. La discrétion est bien entendu un argument de vente.

Pour beaucoup de gens qui auraient besoin d’une aide de ce type, l’un des freins principaux à s’en procurer réside dans la représentation commune des sonotones. Ces audioprothèses assez volumineuses et voyantes sont toujours associées à l’âge. Vous avez peut-être déjà vu vos grand-parents en porter et ne voulez pas leur ressembler alors que vous avez quelques décennies de moins.

Mais en effet, le nouveau genre d’appareils devient progressivement invisible. L’argument esthétique est donc de moins en moins valide.

Il existe par ailleurs deux grandes familles de dispositifs : les contours d’oreille et les intra-auriculaires. Les seconds sont réservés aux personnes qui ont des soucis d’audition profonds, alors que les premiers existent plutôt pour régler des problèmes plus légers.

Les contours d’oreille se portent comme leur nom l’indique, exclusivement à l’extérieur du conduit auditif. L’écouteur des intra-auriculaires se trouve donc quant à lui logiquement à l’intérieur de l’oreille. Il faut compter entre 500 et 2000 euros pour acquérir une prothèse auditive externe, et à partir de 1500 ou 1700 euros pour un appareil interne.

Laisser un commentaire