Faut-il placer un proche âgé dans un Établissement d’hébergement?

Sans être une structure hospitalière, l’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) s’apparente à une maison de retraite dans laquelle l’équipe de prise en charge, assistée d’une équipe médicale spécialisée, reçoit et administre des soins palliatifs, voire, sédatifs, aux patients généralement en phase de fin de vie. Ces séniors sont en perte d’autonomie et donc entièrement dépendants.

3 atouts et inconvénients d’un projet de soins en EHPAD

Les soins administrés en EHPAD consistent à améliorer le bien-être et le confort des résidents, leurs capacités motrices ainsi qu’à assurer leur suivi médical, conformément à la charte des droits et libertés qui leur sont dus. L’objectif du projet de soins est de favoriser une relation adaptée avec la famille, le personnel soignant et le patient. Comme il s’agit de personnes âgées souvent arrivées au stade de fin de vie, l’établissement, au-delà de ses responsabilités habituelles, se charge également d’examiner, avec le patient et sa famille, proches ou aidants, les modalités de la phase terminale des soins, c’est-à dire celle d’après-décès. Il en est ainsi des EHPAD qui travaillent en partenariat avec les entreprises de pompes funèbres à Caen (14). Caen est une grande cité du Calvados, dans le nord-ouest de la France et capitale de la région de Normandie.

L’organisation des obsèques, le transport et rapatriement de la dépouille, entre autres sont discutés au préalable.

1. Pourquoi placer un proche en EHPAD

S’il est douloureux de se séparer d’un proche, âgé et entièrement dépendant, le fait s’impose parfois lorsqu’on ne dispose pas suffisamment de temps pour s’en occuper. Ces établissements sont une alternative par excellence à la maison de retraite. Les séniors sont constamment exposés aux risques d’accidents domestiques, ils s’y sentiront davantage en sécurité que seuls à la maison, dans un appartement, un logement individuel ou autre. Ils bénéficieront d’une vie sociale adaptée à leur état et profiteront des multiples activités proposées afin d’améliorer leur confort, leur santé physique et morale et, surtout, leur capacité d’intégration. Ils pourront profiter des rencontres, échanges et contacts qui leur permettront de combattre la solitude et la marginalisation.

2. Prise en charge rassurante à long et à court termes

Les pensionnaires sont pris en charge par une équipe soignante et des médecins spécialistes en cas de maladie telle que l’Alzheimer, le Parkinson… Par ailleurs, d’autres options sont offertes si vous avez un projet de soins en EHPAD. Outre l’hébergement à long terme des malades d’Alzheimer, il verse aussi dans l’hébergement temporaire si vous souhaitez placer votre proche pour une durée relativement brève, de manière à vous permettre de vous libérer. L’équipe soignante, pendant ce temps, se chargera de l’aider à surmonter des difficultés ponctuelles à l’aide des activités proposées. Cette option peut se décliner en accueil de jour ou continu.

3. Procédure d’accès à un EHPAD

Pour placer une personne âgée dans ces types de centres, il faudra constituer un dossier d’admission et soumettre le patient à une consultation médicale de pré-admission. Une fois cette étape remplie, on vous remettra les informations relatives à la prise en charge de votre proche, ainsi qu’à vos droits et obligations. Les détails du fonctionnement de l’établissement, ainsi que les conditions de prise en charge vous seront également remis. Une fiche individuelle sera établie au nom du patient, sur laquelle figureront les prestations, l’identité du professionnel qui les prodigue, et les coûts y afférents.

Separator image Publié dans Divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *